Aujourd’hui nous sommes le: Mercredi 29.03.2017

Opération «Pluie de Roses sur la Chine»

2013-01-03

 

P      De quoi s’agit-il ?
Ce n’est pas une simple chaîne de prière, mais un appel à ceux qui veulent être missionnaire comme Sainte Thérèse en parrainant un séminariste ou un prêtre comme son frère spirituel. Il est demandé à ces personnes de jeûner un repas par semaine comme un acte de sacrifice avec amour.
P      Quel est l’Esprit de cette Opération ?
« Chaque âme a dans sa vie des pages qu’elle ignore et qui sont écrites par les prières, les pénitences, les souffrances d’autres âmes » (Marthe Robin)
Dans cette Opération, la petite Thérèse nous conduit dans le mystère de la Communion des saints, qui est le mystère du Corps du Christ. Les membres ne peuvent communiquer avec leurs frères de Chine que par l’intermédiaire du bureau de cette Opération. Tout se passe dans le secret d’amour.
« La prière faite dans le secret est une action hautement missionnaire » (Jean Paul II)
P      Faut-il des conditions précises pour adhérer à cette œuvre ?
Rien ! Elle est pour tout ceux ou celles qui se sentent appelés par Sainte Thérèse à consoler Jésus en « lui donnant des âmes… surtout des âmes de prêtres. » « Notre mission c’est de nous oublier, de nous anéantir…nous sommes si peu de chose…et pourtant Jésus veut que le salut des âmes dépende de nos sacrifices, de notre amour, il nous mendie des âmes… » (Ste Thérèse, LT 96)
P      Qu’elles sont les fruits de cette Opération ?
Une fécondité qu’on découvrira au ciel. Voici deux témoignages parmi beaucoup d’autres.
« Je suis fidèle aux exigences de cette Opération, si légères d’ailleurs. Je vous remercie parce que je gagne sans doute des grâces pour mon frère l’abbé Chen, mais j’en gagne pour moi. Je souhaite en témoigner. Certes, depuis que je suis entré dans cette Opération, j’ai CHANGÉ. J’ai le sentiment d’avoir approfondi mon esprit missionnaire ! »
« Depuis l’ordination de Charles, je constate, en particulier à l’occasion de la Fête de la Miséricorde Divine, que le Seigneur me fait de grandes grâces, en particulier sur le plan spirituel. Je pense que je lui dois beaucoup et aujourd’hui c’est moi qui viens le remercier de bien vouloir persévérer avec une marraine qui n’a pas toujours été à la hauteur. » - Témoigne d’une marraine qui a prié pour son séminariste, Charles depuis 1997. Charles a été ordonné prêtre le 17/3/2002.
 

Témoignages de Chine

D’un séminariste
L’incident survenu en 2005 au séminaire du Hebei a été causé par la réaction des séminaristes contre ce qu’il ressentait comme une sécularisation. Ils souhaitaient un renouveau de spiritualité et des études. Le Supérieur de l’époque n’a pas accepté les suggestions des séminaristes, et en a puni certains. Alors que j’étais très déprimé par cette affaire, des séminaristes de mon diocèse m’ont parlé de « Pluie de Roses ». Je suis alors entré en contact avec vous dans cette chaîne d’amour. À une extrémité de la chaîne c’est moi, et à l'autre bout c’est mon parrain. Nous savons que cette chaîne est le Rosaire. Grâce à ses prières, j’ai pu sortir de cette sombre période. Aujourd’hui mon cœur est en paix. Ma reconnaissance va vers mon parrain qui avait prié pour moi et offert ses sacrifices. Merci de lui transmettre tout ce que je ressens dans mon cœur. Je suis sûr que ses prières me donne la force de vaincre les tentations. L'amour de Dieu est grand ! Les frères et sœurs de différents pays, sans se connaître, s’unissent dans la prière pour grandir ensemble au sein de l'amour du Christ et l'Esprit Saint, à la gloire de Dieu notre Père. Nous nous rencontrons dans le Christ, et ensemble, nous marchons vers le ciel.
D’un prêtre
Vous pouvez bien dire que l’Eglise de Chine est vivante, mais où, quand, comment ? Je ne le vois pas pour l’instant ! Ce que je sens maintenant qu’il est difficile, harassant d’être prêtre. On sent des contraintes de tous les côtés : côté du gouvernement mais aussi de la Communauté Catholique. Un prêtre est comme un sandwich au milieu. Dans des moments de solitude, je me suis souvent dit que si ce n’était pas en raison de ma foi, j’aurais abandonné depuis longtemps mon sacerdoce. Peut-être, est-ce une épreuve envoyée par le Bon Dieu afin que je Le cherche ? Je crois fermement que l’Eglise appartient à Dieu et que l’Esprit Saint demeure en elle. Si je vis en Dieu, l’Eglise ne mourra pas. Rien n’est plus fort que la puissance de l’Esprit Saint! Je vous remercie pour vos prières et vos attentions. J’aime cette jeune Eglise ! Merci de prier pour moi afin que je sois un bon serviteur de Notre Seigneur.

Marthe Robin : ‘La conversion de la Chine serait un des tous derniers signes des temps avant l’avènement du Christ’

Mère Térésa : ‘Priez beaucoup pour la Chine!’

 

Pour ceux qui sont intéressés par cette Opération, merci de s’adresser à:

 

Sr Delai, 10 Rue du Fourneau, B-5651 Thy le Chateau, Belgique.

Email: pluie.de.roses.ch @gmail.com

Copyright © Wydawnictwo Agape Sp. z o.o. ul. Panny Marii 4, 60-962 Poznań, tel./ fax: 61/ 852 32 82 | tel. 61/ 647 26 86